Recherche

Rechercher

#2 TIFFANY BOUELLE, ARTISTE PLASTICIENNE

invitée #2

Tiffany Bouelle, artiste plasticienne

 

Pendant la durée du confinement, je vais à la rencontre d'artistes qui m'inspirent à garder le sourire dans l'adversité. Dans l'Interview Slow Life, elles nous racontent comme elles profitent de cette pause imposée pour prendre le temps de s’apprivoiser, de s’évader.

 

  
Tiffany est artiste plasticienne. Franco japonaise.
Elle aime les formes géométriques, les palettes de couleur variées et ose s'aventurer sur tous les supports d'expression. 
Avec beaucoup d'humour et de dérision.

 

Dans ce premier épisode de l'Interview Slow Life, Tiffany nous dévoile son pied à terre temporaire et l'atelier qu'elle s'est improvisé. On parle également films d'auteur et nettoyage de voiture (si, si).

 

 

 

Où est-tu Tiffany?

Je suis basée à Paris et depuis le début du confinement je suis dans la Creuse.

Tu as pris de quoi peindre?

Je me suis mise comme objectif de créer avec les moyens du bord puisque je suis un peu partie dans la précipitation. J'ai un certain stock de peinture mais c'est il est assez limité. J'ai pris certaines palettes dans des tonalités un peu claires. Cela va me donner des nouvelles contraintes pour cette nouvelle production.

Team Netflix?

J'ai souscrit à un abonnement sur le site mubi.com. qui répertorie des films de tous les pays. C'est ce que je conseille à tous mes amis une fois qu'ils ont fait le tour de Netflix.

Un livre à recommander?

J'ai quand même eu le temps de prendre un de mes livres qui s'appelle "The design of everyday things". C'est un livre qui explore les sensations psychologiques que l'on ressent quand on conçoit un objet. J'en suis au début. Je pourrai te faire un vrai débrief d'ici quelques jours certainement.

 

Retrouvez Tiffany Bouelle sur son Instagram : @tiffanybouelle