#5 ANNE-CHARLOTTE MOULARD, RÉALISATRICE & PHOTOGRAPHE

Pendant la durée du confinement, je vais à la rencontre d'artistes qui m'inspirent à garder le sourire dans l'adversité. Dans l'Interview Slow Life, elles nous racontent comme elles profitent de cette pause imposée pour prendre le temps de s’apprivoiser, de s’évader.

 

  
Impossible de ne pas inviter Anne-Charlotte.
Nous nous sommes rencontrées sur un tournage, dans mon ancienne vie, alors que je travaillais pour l'Oréal. Nous avons tout de suite accroché : un amour commun de la littérature anglaise du début du 19ème siècle, Wes Anderson et la nourriture méditerranéenne. Toujours le sourire et pas sa langue dans la poche.
C'est le coeur battant que je lui proposais en mai 2019 de réaliser la toute première campagne d'ŌKAN STUDIO. Avec joie, elle accepta :)
 
Dans ce nouvel épisode de l'Interview Slow Life, Anne-Charlotte nous accueille chez ses parents, dans le Nord de la France et elle nous raconte son quotidien confiné avec son humour joyeusement décalé. Elle nous dévoile également un extrait de son cours métrage et nous explique comment elle prépare un tournage.

 

 
 

 

Qui es-tu ?
Je m’appelle Anne-Charlotte Moulard et je suis réalisatrice et photographe.

 

Où est-tu Anne-Charlotte ?
Je suis chez mes parents où j’ai la chance d’avoir un atelier, ce qui me permet de travailler et de continuer à avancer mes séries et mes projets de courts-métrage.

 

Parle-nous de ton dernier court métrage, "Early Bird"
Le point de départ c’est : et si je prenais un billet early bird tellement tôt que j’arrive très tôt dans la saison à tel point que tout est fermé. C'est ça que j'ai essayé de mettre en image de manière esthétique, poétique pour y apporter tout un côté rêverie et surtout pour essayer de dire que c’est souvent quand on arrive au mauvais endroit au mauvais moment ou quand on ne s’y attend pas qu’on a les plus belles rencontres.
 
Retrouvez Anne-Charlotte Moulard sur son Instagram : @annecharlottemoulard

nos iconiques