DALEL OUASLI, ARTISTE PEINTRE

 

Bienvenue dans le Cercle des Créatrices Inspirées où je vais à la rencontre de femmes solaires pour discuter créativité, art, confiance en soi et entrepreneuriat.

 

Margaux : J’ai eu la chance de discuter avec Dalel Ouasli, artiste peintre originaire du Sud de la France, aux toiles magnétiques, énigmatiques et colorées. Passionnée de peinture depuis toujours, elle choisit pourtant de suivre un parcours "sérieux" en s'engageant dans la voie de la finance. Quelques années plus tard, l'envie de se consacrer à sa passion la pousse à s'inscrire à l'École des Arts de la Sorbonne, en parallèle de sa carrière. 
Au détour de cet entretien, la jeune peintre nous partage sa passion, sa relation personnelle à la peinture, ses inspirations, et nous parle de force et confiance en soi.

J’espère qu’elle vous inspirera, vous aussi, à vous écouter, à prendre confiance en vous, et à suivre vos passions et vos rêves !

  

BAGUE DE POING ITO

Margaux : Qui es-tu ?

Dalel : Je m'appelle Dalel, je suis méditerranéenne, originaire du Sud de la France. Cela fait maintenant 6 ans que je suis installée à Paris.
J'ai toujours aimé dessiner et peindre, mais au départ je le gardais pour moi : c'est au fil du temps que j'ai souhaité partager cette passion avec un public, le faire participer, et m'y consacrer pleinement.

GRANDE SCULPTURE D'OREILLE ITO ET PENDENTIF ITO 

Margaux : Parle-moi de ta peinture.

Dalel : Ma peinture a différents niveaux de lecture. Ce que je veux, c'est représenter des personnages forts inspirés de la statuaire grecque et des divinités, aussi mystérieux que profonds. L'absence des yeux renforce le caractère universel de mes personnages. Il y a un côté énigmatique dans mes oeuvres; je trouve intéressant de laisser le spectateur imaginer ce qu'il lui plaît.
C'est également l'enjeu de mon travail - permettre à l'imagination du spectateur de se développer.

Margaux : Quelle est ta relation à la peinture ? Que représente-t-elle pour toi ?

Dalel : J'ai toujours peint, même lorsque parfois le temps me manquait, j'ai toujours continué et je continuerai toujours. Je peins car c'est mon exutoire, mon moyen de communiquer. C'est une passerelle vers l'autre. Quand je peins, c'est un moment de lâcher prise où je me laisse traverser par les émotions. 

MANCHETTE ITO 5 ANNEAUX ET GRANDE SCULPTURE D'OREILLE ITO

 Margaux : Quelles sont tes inspirations ?

Dalel : Mes influences sont multiples - aussi bien l'art moderne que l'art contemporain. Je suis inspirée par des artistes classiques comme Matisse, Gauguin, mais aussi par la photographie comme les natures mortes d'Irving Penn. Les origines de ma passion sont également profondément enracinées dans l'environnement où j'ai grandi.

Margaux : Si tu pouvais donner un conseil à la Dalel de 18 ans, quel serait-il ?

Dalel : Je pense que lorsque l'on veut quelque chose, il faut aller le chercher, le prendre. Il ne faut pas avoir peur, il faut avoir du cran et de l'audace. Il y a un proverbe que j'aime qui dit: "Qui veut quelque chose trouve un moyen, et qui ne veut rien faire trouve une excuse".

BRACELET CORDON ITO ET BAGUE ITO 7 ANNEAUX 

Margaux : Qu'est-ce qui te donne confiance en toi ? Quelle est ta force ?

Dalel : Ce qui me donne confiance en moi est ma force et mes valeurs d'acceptation, d'ouverture, de bienveillance. D'humilité aussi, et de combattivité.
Ma force c'est ma détermination, ma persévérance. J'essaye toujours d'aller au bout de mes rêves.

Margaux : Où en es-tu dans ta vie ? Penses-tu avoir réussi ?

Dalel : Je pense que j'ai réussi parce que je suis épanouie dans ma vie, je suis en harmonie avec moi-même. J'ai trouvé l'équilibre.

  

 

 

 

Crédit Photos :

Jeanne Perrotte pour les photos et la prise de vue vidéo - montage ŌKAN STUDIO

Dalel porte la Bague 7 Anneaux, les Grandes Sculptures d'Oreilles, le Pendentif et le Bracelet Cordon de l'Édition ITO.
Sont aussi photographiées la Bague de Poing et la Manchette de l'Édition ITO.  

nos iconiques